Les intérmédiaires en opération de banque ou courtiers

les-intermediaires-en-operation-de-banque-ou-courtiers.jpg

A noter au préalable qu’un intermédiaire en opérations de banque est obligé de s’inscrire dans un établissement de crédit qui est son mandataire et qui l’inclut dans la liste à la disposition de l’Autorité de Contrôle prudentiel. L’intermédiaire en opérations de banques a pour mission principale de mettre en rapport deux parties concernées par la conclusion d’une opération bancaire. Plus explicitement, il est le professionnel qui établit la relation entre un client emprunteur et un établissement de crédit.

Il est rémunéré ou perçoit une autre forme d’avantage économique. Le code monétaire et financier, dans son article L 519-1  fixe le statut  des intermédiaires en opérations de banque. La loi 2010-1249 du 22/10/2010 a modifié  le statut dans son article 36.   

Intermédiaires en opération de banque spécialisée en prêts à la consommation

A titre de rappel,  les opérations de banque concernent plusieurs activités spécifiques comme le prêt viager hypothécaire, le regroupement de crédit, le crédit immobilier et le plus courant le crédit à la consommation. Le crédit à la consommation est composé de plusieurs types, entre autres, le prêt personnel, le crédit affecté, le microcrédit personnel, le prêt étudiant, le crédit renouvelable,   le prêt sur gage, etc.

L’intermédiaire en opération de banque spécialisée en prêts de consommation est appelé à présenter ou à aider à la conclusion des opérations de banque délimitées dans les prêts à la consommation, ou à réaliser des travaux et des conseils préparatoires pour que les opérations soient effectives.

Les spécialistes en rachat de crédits

Certains intermédiaires en opération de banque se sont spécialisés en rachat de crédit, autrement dit en restructuration de crédit qui semble être une activité récente dans le domaine. Les intermédiaires en opération de banque spécialistes en rachat de crédit sont contraints de se référer aux textes de loi, au code de la consommation et au code monétaire et financier en vigueur. Ils sont appelés à utiliser tous les instruments de communication, sinon à rencontrer directement les clients à l’agence dites Partners Finances qui se trouvent dans leur circonscription respective.  Les intermédiaires peuvent se servir du téléphone, de l’internet et se portent garant des conseils qu’ils fournissent aux clients qui demandent des solutions personnalisées. Les intermédiaires en opérations de banque sont particuliers du fait de leur neutralité qui les amène à ne pas porter jugement sur la situation de la clientèle.